Accueil -> Actualité -> Excursions

La crise des dernières années du Premier Empire dans l’Oise, 1808-1814


Vincent ReigVincent Reig, auteur de la communication du samedi 16 janvier 2010 portant sur la crise économique dans l'Oise sous le Premier Empire

De 1800 aux Cent-Jours en 1815, sous le Consulat puis l’Empire, Napoléon s’efforça de poursuivre l’effort de redressement et de modernisation économiques de la France en expansion, amorcé dès le second Directoire. Cette vaste entreprise au bénéfice de la Grande Nation fut à la fois stimulée et entravée par la poursuite de la guerre, hormis le trop bref moment de la paix générale d’Amiens en 1802-1803. Cet «épisode napoléonien» n’a pas non plus été exempt de crises conjoncturelles comme celles financière de 1805 puis frumentaire de 1809, cette dernière se prolongeant d'ailleurs en marasme général durant les ultimes années du régime, marquées par les effets de plus en plus négatifs du blocus continental de l'Angleterre et les revers militaires au coût humain et matériel croissant.

Comment cette difficile conjoncture a-t-elle été ressentie dans le département de l’Oise ? C'était alors un ressort peuplé de quelque 400 000 habitants, l’un des greniers à blé de la capitale, aux industries tout juste renaissantes, traversé par des voies routières et fluviale stratégiques vers l’Angleterre et les Pays-Bas. Après avoir brossé un état des lieux des ressources et des secteurs d’activité de l’espace isarien au début du XIXe siècle, à partir des enquêtes de Cambry et de Graves ou des éléments statistiques tirés des archives départementales, l’orateur s’est efforcé de décrire et d’analyser diverses manifestations de la crise économique et sociale rampante des dernières années de l’Empire dans notre département, puis d’en mesurer les effets, notamment les résistances populaires face au recrutement militaire ou les signes de désaffection politique, surtout de la part des élites, à l’égard du régime impérial.

Le texte de cette intéressante communication, illustré de documents locaux, devrait constituer la matière d'un article à paraître dans un prochain numéro de notre revue.

Samedi 16 janvier 2010, conférence de Vincent REIG, professeur d’histoire-géographie:

La crise des dernières années du Premier Empire dans l’Oise, 1808-1814.



par Jacques BERNET, le 15/02/2010 à 11h48


Revenir à la liste des nouvelles