Accueil -> Articles -> Lecture d'un article


Disparition de Madeleine d’HERSIGNERIES (1939-2016)


Nous apprenons tardivement et avec une grande tristesse la disparition de notre fidèle sociétaire, ancienne collègue et amie Madeleine d’Hersigneries, décédée à Compiègne dans sa 77ème année en septembre 2016, des suites d’une longue maladie.

Madeleine a accompli une belle carrière d’institutrice puis de professeure des écoles, qu’elle avait commencée à Carlepont et qu’elle poursuivit pour l’essentiel à Verberie, bourg où elle fut successivement adjointe puis directrice de l’école élémentaire. Ayant rencontré Gérard d’Hersigneries à son retour du Maroc, elle l’épousa en 1966. Le couple s’est alors installé à Verberie, où ils ont été tous deux enseignants, mais aussi de zélés promoteurs des œuvres scolaires et d’actifs militants syndicaux, jusqu’à la retraite de Gérard en 1989. Ils se sont ensuite retirés à Compiègne, où Gérard est décédé en février 2013 sans sa 80ème année, après avoir lutté courageusement contre la maladie de Parkinson, avec le soutien constant de Madeleine.

Gérard et Madeleine avaient adhéré en 2003 à notre Société d’Histoire, dont ils ont été des fidèles, assidus à nos séances et lecteurs de notre revue, tant la santé le leur a permis. Férus d’histoire, ils ont aussi suivi les conférences de l’Université dans la Ville, plus particulièrement celles de Luc Watrin sur l’Egyptologie. Membres de l’Association des Amis de la Commune de Paris, ils avaient également fait un grand voyage en Nouvelle Calédonie, sur les traces de Louise Michel et des Communards déportés dans la décennie 1870. Avant de nous quitter, Madeleine avait pu passer un dernier été dans la maison familiale du Lubéron qu’elle affectionnait tout particulièrement.

A sa famille et à ses proches, notre Société présente ses sincères condoléances.

Par Jacques BERNET, le 24/04/2017




>Revenir à la liste des articles<