Accueil -> Articles -> Lecture d'un article


Réouverture de la maison de Saint-Just à Blérancourt (02), Vendredi 25 août 2017, 250° anniversaire de sa naissance.


Le 25 août 1768 le futur Conventionnel Saint-Just naissait à Decize (58). Son père militaire, prenant sa retraite, fit construire une confortable maison de style soissonnais dans le bourg de Blérancourt, proche de Nampcel, berceau des Saint-Just, afin d’y installer sa famille. Le jeune Saint-Just y passa l’essentiel de sa courte vie, avant d’accomplir son destin à Paris à la faveur de la Révolution. Rachetée par la commune de Blérancourt lors du bicentenaire de 1789, restaurée et transformée en musée, cette intéressante bâtisse avait été gravement endommagée par un incendie accidentel en juin 2014. Le monument classé a été depuis entièrement remis à niveau, grâce à la diligence de la municipalité qui a su stimuler les assurances, l’administration et les entreprises. Il en est ressorti, après plus de deux ans de travaux, un édifice magnifiquement restauré, encore mieux restitué dans ses intérieurs et ouvert à nouveau au public. La facture s’est certes élevée à quelque 800 000 E., dont 160 000 environ restés à la charge de la commune, soit l’équivalent de l’édification d’une nouvelle école, comme l’a souligné M. le maire Patrick Laplace, compte tenu du coût bien plus élevé d’un travail artisanal avec matériaux d’époque, garants de l’authenticité du lieu.

Jusqu’en 2014, la demeure abritait au rez-de-chaussée le musée et l’office du tourisme, plus la médiathèque communale à l’étage. Compte tenu des nouvelles normes et des besoins actuels, cette disposition n’a pu être reconduite. Seul le musée a été reconstitué avec une muséographie identique, l’étage servant désormais de lieu de réunion, d’expositions temporaires, d’accueil de groupes, comme cela a été le cas cet été, pour un chantier de jeunes dans le canton.

Vendredi 25 août, le jour même du 250° anniversaire de la naissance du futur Conventionnel, la réouverture officielle du musée au public a été marquée par la présentation d’une double exposition temporaire, à l’initiative de l’Association des Amis de la Maison de Saint-Just présidée par Anne Quennedey et de la Société Philatélique de Chauny : « Saint-Just vu par les artistes, 250 ans d’images et de légendes » et « Les grandes dates de la Révolution française par la philatélie ». L’une et l’autre resteront visibles jusqu’à cet automne et nous espérons pouvoir en faire la visite lors de la sortie de notre Société d’Histoire à Blérancourt, prévue le 18 novembre prochain.

Les 2 et 3 décembre 2017, un colloque historique et littéraire international organisé à Soissons clôturera cette année du 250ème anniversaire de la naissance de Saint-Just, toujours bien présent et vivant dans la mémoire de nos concitoyens de l’Aisne, de l’Oise, de Picardie et d’ailleurs.

Par Jacques BERNET, le 29/08/2017




>Revenir à la liste des articles<