Accueil -> Articles -> Lecture d'un article


Réunion du bureau de la Société d’Histoire de Compiègne, samedi 21 avril 2018 à 17 H, BM Saint-Corneille, après la conférence de Frédéric Seitz.


Présents : Alain J.M. BERNARD, Jacques BERNET, Martine FOURNIER, Margaux GUILBERT, Remi HEBERT, Morgan HINARD, Olivier KOVAL, Marc PILOT, Jean POLAK, Vincent REIG.

Absents excusés : Eric BLANCHEGORGE, Frédéric GUYON, Céline LAURENT-REIG, Christian MAX, Françoise ROSENZWEIG.

1°) Dans son rapport financier, le trésorier Jean Polak a souligné le redressement des finances de l’association : avec 5 600 E en caisse et l’annonce d’une subvention municipale exceptionnellement augmentée à près de 2 000 E. en cette année du centenaire de l’armistice, nous devrions faire face à nos prochaines échéances : journée d’études du 19 mai, n° 149-150 de la revue.

2°) Le nombre d’adhérents de la société (89) est resté stable en 2018, l’érosion se poursuivant pour les abonnements à la revue (152), nous obligeant à en réduire le tirage à 450 ex. au lieu de 500, sauf n° exceptionnel.

3°) Vincent Reig, au nom de Céline excusée, a rendu compte de la fréquentation toujours soutenue du site Internet. Nous nous heurtons toutefois à des obstacles techniques, dans nos essais pour élargir le site à de nouvelles entrées, comme le recueil de témoignages et de documents sur Mai 68.

4°) Le programme du reste de l’année 2018 a été mis au point. Ont été précisés les contours et l’avancement de la journée d’études du 19 mai, consacrée au 40° anniversaire de notre Association et à l’évocation de l’année 1968, pour le cinquantenaire des événements de mai-juin. L’excursion a été fixée au samedi 16 juin : avec l’Association de Sauvegarde de la Maison de Saint-Just à Blérancourt nous découvrirons le proche village de Nampcel, berceau de la famille Saint-Just, marqué par les épreuves de la Première Guerre mondiale et par une importante reconstruction due à l’architecte Jean Stra. A la rentrée 2018, outre le forum des associations de Compiègne à la mi-septembre, l’AG ordinaire prévue le 13 octobre sera l’occasion de présenter l’ouvrage collectif « Compiègne, Images de la Grande Guerre », dont notre secrétaire général Marc Pilot a assuré efficacement la coordination ; le bureau lui a accordé unanimement 200 E. pour ses frais de déplacement et autres. Le 3ème colloque départemental du centenaire, « Sortir de la Grande Guerre dans l’Oise », dont nous sommes co-organisateurs, se tiendra les 2-3 novembre aux salles Saint-Nicolas à Compiègne. A la séance de décembre, commune avec la Société Historique de Compiègne, Frédéric Guyon, archiviste municipal, nous fera découvrir le nouveau visage des Archives communales et communautaires de Compiègne restructurées sur les hauts de Margny à partir de 2019.

5°) La maquette du prochain N° 149-150 de la revue, consacré aux années 1960, dont la partie magazine est prête et les quatre principaux articles rédigés, en cours de réalisation, dans l’attente de compléments iconographiques pour l’année 1968, permet d’espérer une sortie fin mai-début juin. Pour la livraison d’automne sur le thème de l’enseignement, on souhaite disposer de l’article promis après sa conférence par Bruno Poucet, sur la genèse de la loi Debré de 1959 et l’enseignement privé en Picardie. Un article a été proposé sur la dénomination des établissements scolaires de la ville, d’autres suggérés sur l’alphabétisation des Compiégnois aux 17°-18° siècles, la société d’agriculture et l’enseignement agricole, les écoles spécialisées d’Annel et de la Faisanderie.

6°) Le scanner à débit rapide, acquis en 2014 pour la numérisation complète de la revue et dont nous n’avons plus l’usage, sera proposé à titre de don aux Archives communales et communautaires de Compiègne, un service public dont nous bénéficions gracieusement et qui nous réserve toujours le meilleur accueil. La Société sera représentée par son Président lors de l’ouverture du Congrès du CTHS à Paris lundi 23 avril ; nos récentes publications seront présentées dans le stand de la Fédération des Sociétés Savantes de Paris et d’Ile de France à laquelle nous appartenons de longue date (1982). Nous nous réjouissons enfin de participer à la séance et au banquet auquel nous sommes invités le 5 mai, pour les 150 ans de la Société Historique de Compiègne, où je représenterai aussi la Fédération de Paris.

Par Jacques BERNET, le 26/04/2018




>Revenir à la liste des articles<