Accueil -> Articles -> Lecture d'un article

Disparition : Jacques DUPÂQUIER (1922-2010)


Jacques DUPÂQUIERPhoto de Jacques DUPÂQUIER

Source ENS, conférence du 10 mars 2004.

Le professeur Jacques Dupâquier est décédé dans sa 89ème année à Pontoise le 23 juillet 2010. Ses obsèques ont été célébrées le 28 juillet en l’église de Gisors, et il a été inhumé le même jour à Saint-Vaast-la-Hougue (Manche), son pays natal.

Il pensait devenir officier de marine, mais la Seconde guerre et la Résistance à laquelle il prit une part active, déterminèrent sa vocation d’enseignant et d’historien. Ses recherches portant d’abord sur l’histoire foncière rurale à l’époque moderne, il publia en 1956 un premier ouvrage sur "La propriété foncière à la fin de l’Ancien régime dans le Gâtinais septentrional". Son intérêt pour les rôles de taille le conduisit à élargir sa réflexion à l’histoire sociale et démographique du Bassin parisien (monographie sur "Boissy-Aillerie, paroisse du Vexin", en 1963 ; «Des rôles de taille à la démographie historique: l’exemple du Véxin français», 1965).

Disciple d’Ernet Labrousse, Jean Fourastié, Louis Henry, Marcle Reinhard et Pierre Goubert, il devint secrétaire de la Société de Démographie Historique, puis son 6ème Président de 1981 à 1984, et le rédacteur en chef de ses prestigieuses "Annales". Elu en 1970, directeur d’études à la VI° section de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, devenue l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, il y créa le Laboratoire de démographie historique, qui assura notamment la publication de la collection des "Paroisses et communes de France", dont le premier volume, consacré à la région parisienne, parut sous sa direction en 1974.

ll soutint sa thèse de doctorat d’Etat en 1979 sur "La population rurale du Bassin parisien à l’époque de Louis XIV", complétée par des "Statistiques démographiques (1636-1720)". En 1988 parurent sous sa direction les quatre tomes de l’"Histoire de la population française", remarquable synthèse, qui lui valut le Prix spécial d’histoire de l’Académie des sciences morales, laquelle l’élut parmi ses membres le 18 mars 1996 (j’avais pu assister à la remise de l’épée en Sorbonne, le 30 janvier1997).

Il avait succédé à Marcel Lachiver et Robert Vasseur à la présidence de la Société Historique et Archéologique de Pontoise, qu’il assuma brillamment de 1995 à 2004, après avoir oeuvré à la création du Parc Naturel Régional du Vexin français en 1995. Retiré à Délincourt (Oise), il suivait avec bienveillance les travaux de notre société compiègnoise, qu’il a d’ailleurs honorée par une belle conférence, le 20 mars 1999, sur «La population mondiale à l’aube du 21° siècle».

Nous adressons nos sincères condoléances à son épouse et à sa famille.

Jacques BERNET

[sous-titre]Sélection bibliographique :[/sous-tire]

- «La situation de l’agriculture dans le Vexin français (fin 18°- début 19°siècles) d’après les enquêtes agricoles», Actes du 89° Congrès national des sociétés savantes, Paris, Impr. Nat., 1964, T. 1, p. 321-345.

- Répertoire de la série M des Archives de Seine-et-Oise, Versailles, 1965.

- (avec M. Reinhard et A. Armengaud), Histoire générale de la population mondiale, Paris, Montchrestien, 1968

- (avec M. Lachiver, J. Meuvret), Mercuriales du Pays de France et Vexin français (1640-1792), Paris, SEVPEN, 1968.

- «Structures sociales et cahiers de doléances. L’exemple du Vexin français», Annales Historiques de la Révolution française, 1968, p. 433-454.

- Pontoise, 2000 ans d’histoire (dir.), Pontoise, 1973.

- Paroisses et communes de France. Dictionnaire d’histoire administrative et démographique. Région parisienne, Paris, Ed. du CNRS, 1974.

- Statistiques démographiques du Bassin parisien, Paris, 1977.

«Le Vexin français à la fin de l’Ancien Régime», Mém. Soc. hist. de Pontoise, 1976, n° 6, p. 5-61.

«Les campagnes du Vexin d’après l’enquête de 1717», Mém. Soc. hist. de Pontoise, T. LXVI, 1976, p. 77-140.

«Voies nouvelles pour l’histoire démographique de la Révolution française : le mouvement de la population de 1785 à 1800», Commission d’histoire éco. et soc. de la R.F. , Mémoires et Documents, XXXV, Paris, BN, 1978, p. 15-50.

«Paysages et société : le Vexin français au XVII°siècle», Mém. Soc. hist. de Pontoise, T. LXVIII, 1977, p. 47-58.

- La population française aux XVII° et XVIII° siècles, Paris, PUF, «que-sais-je ?», 1979.

- Histoire de la démographie, (dir.) Paris, Perrin, 1985.

- «La réforme fiscale dans l’élection de Pontoise à la fin de l’Ancien Régime», Mém. Soc. hist. de Pontoise, T. LXXIV, 1987, p. 113-180.

- Histoire de la population française, (dir.), Paris, PUF, 1988, 4 vol.

- Ainsi commença la Révolution... Campagne électorale et cahiers de doléances en 1789 dans les bailliages de Chaumont-en-Vexin, de Magny-en-Vexin et de Pontoise, Pontoise, Société historique et archéologique, 1989, 1990.

- Pontoise et les Pontoisiens en 1781, Pontoise, Société historique et archéologique, 1992.

«La guerre des farines à Pontoise (29 avril 1775)», Mém. Soc. hist. de Pontoise, n° 79, 1996, p. 301.

«L’habitat dans le Vexin français», Bull. de l’Ass. des Amis du Vexin français, n° 56, 2005, p. 5-9.

«Enquête sur les couvents de femmes du Grand Vicariat de Pontoise au XVIII° siècle», Mém. Soc. hist. de Pontoise, T. LXXXVII, 2005, p. 215-236.

- avec J.P. Richevaux, «Chemins de Saint-Jacques et anciennes voies romaines», Mém. Soc. hist. de Pontoise, T. LXXXXIX, 2007, p. 225-254 ; T. XC, 2008, p. 61-96.

Par Jacques BERNET, le 28/08/2010




>Revenir à la liste des articles<