Accueil -> Articles -> Tous les albums

Excursion de la société à Maubeuge, 24 septembre 2011


La place forte de Maubeuge à travers les siècles,

L’excursion organisée par notre ami Julien SAPORI à Maubeuge a pu bénéficier, en cette deuxième journée d’automne, d’un temps estival exceptionnel, qui a permis de voir sous son meilleur jour cette ville frontalière baignée par la Sambre, presque entièrement reconstruite après les terribles destructions de mai 1940, l’ultime et le plus douloureux épisode de l’histoire plus que millénaire d’une place forte défendant notre frontière depuis la fin du XVII° siècle, qui a subi tant de sièges, de dommages matériels et humains.

Excursion de la société à Maubeuge, 24 septembre 2011Devant le fort Leveau à Feignies, près de Maubeuge

Notre visite, plus particulièrement consacrée à cette histoire à la fois glorieuse et dramatique, a commencé le matin par la découverte de la magnifique Porte de Mons, datant de 1686, où se trouve maintenant l’office du tourisme, à proximité du monument commémorant la victoire de Wattignies, qui débloqua Maubeuge en 1793.C’est le principal élément subsistant de l’enceinte édifiée par Vauban, après l’annexion de la ville et de cette partie du Hainaut par Louis XIV au lendemain de la paix de Nimègue, en 1678.Cet imposant pavillon à fronton et comble mansardé, en brique et pierre bleue des Ardennes, côté ville, présente à l’extérieur une dédicace à Louis XIV surmontée des armes du royaume ; ses ponts levis et dormant entièrement restaurés donnent accès à la demi-lune où se trouve l’ancien corps de garde fort bien conservé ; devenu musée de la forteresse du 17ème siècle, il en présente un très beau plan relief de 1825, reconstitué par les soins de l’association Renaissance Vauban, qui œuvre à la restauration des remparts subsistants et à leur mise en valeur touristique et culturelle. Une promenade dans les larges fossés nous a permis d’admirer les remparts côté escarpe puis d’accéder à la contrescarpe et à ses galeries souterraines, avec leurs ténébreuses chambres d’écoute et de contre-mines.

Après un repas pris en commun au centre social de Feignies, ville située au nord-ouest de Maubeuge, dont la municipalité nous a réservé le meilleur accueil, l’après midi a été entièrement consacrée à la découverte du fort de Leveau, élément de la ceinture d’ouvrages de type Séré de Rivière, qui modernisèrent la place de Maubeuge dans les années 1880.Acquis par la commune de Feignies en 1960, ce fort monumental construit en brique et pierres a été très bien restauré et mis en valeur par une dynamique association de sauvegarde, ayant dégagé et consolidé l’imposant bâtiment, qui eut son heure de gloire lors de la défense de Maubeuge en septembre 1914.On y trouve un riche musée, très vivant et documenté, retraçant toute la vie et l’histoire militaires du fort, de sa construction aux deux guerres mondiales, évoquant aussi les occupations allemandes de 1914-1918 et 1940-1944. Une ancienne casemate abritant les restes récemment exhumés d’un Mustang tombé à proximité de Feignies en 1944, rend également hommage à son jeune pilote américain, dont le parachute a été retrouvé intact.

Par Jacques BERNET , le 27/09/2011




>Revenir à la liste des articles<