Accueil -> Articles -> Lecture d'un article

Mémoires de Christiane Fagot, habitante de Morienval


Les mémoires de KrystaChristiane FAGOT,Les mémoires de Krysta, témoignage d'une enfant de MORIENVAL, suivi d'une histoire du village de l'Ancien Régime à la Révolution , Compiègne, SHMCC, 2009, 20 E.

Christiane FAGOT,Les mémoires de Krysta, témoignage d'une enfant de MORIENVAL, suivi d'une histoire du village de l'Ancien Régime à la Révolution , Compiègne, SHMCC, 2009, 165 p., 20 E. Cet ouvrage n'est pas un journal mais un livre de mémoires où l'auteure, grâce à son excellente mémoire, apporte un témoignage personnel très vivant d'enfant et d'adolescente sur la vie de sa famille et de son village, depuis la crise des années 1930 jusqu'au début des Trente Glorieuses, en passant par les années noires de la défaite de 1940 et de l'Occupation, puis des moments plus lumineux de la Libération. Après 1945, cette enfant unique d'une modeste famille rurale du Valois montra de bonnes dispositions pour les études, lui permettant d'accéder à l'enseignement secondaire puis supérieur, au collège et lycée Pierre d'Ailly de Compiègne puis à la Sorbonne : bénéficiaire et pionnière du grand mouvement de démocratisation de l'enseignement en France après la Seconde guerre mondiale, elle illustre bien par son parcours scolaire, universitaire et professionnel tant la méritocratie républicaine que l'émancipation de la femme au XXe siècle. Restée très attachée à ses racines rurales et familiales, elle n'a pas oublié Morienval, sa maison et son village au cœur du Valois, leur consacrant ses recherches généalogiques et historiques, qui lui ont permis d'en retracer la longue histoire comme d'évoquer la vie et les activités de ses habitants d'autrefois, de l'Ancien Régime à la Révolution française. L'auteure : Christiane FAGOT, née à Morienval le 1er avril 1932, fit ses études secondaires au collège puis lycée Pierre d'Ailly de Compiègne, réussissant son baccalauréat Math. Elem. en 1951. Elle poursuivit son cursus à la Sorbonne, où elle obtint une licence scientifique d'enseignement en 1957. Ingénieur dans un laboratoire de recherches de l'Institut Français du Pétrole en 1957 puis chez Rhône-Poulenc à partir de 1961, elle prit sa retraite en 1992, se consacrant depuis à ses recherches généalogiques et historiques sur sa famille, Morienval et le Valois, tout en s'occupant de ses nombreux chats…

Par Jacques BERNET, le 13/11/2009




>Revenir à la liste des articles<