Accueil -> Articles -> Lecture d'un article

La maison de Saint-Just à Blérancourt incendiée, samedi 2 juin 2012


Des dégâts importants après le sinistreLa maison Saint-Just après l'incendie

Samedi 2 juin à 20 H., un banal feu allumé pour un barbecue dans une propriété voisine a déclenché l’explosion d’une bouteille de gaz et un incendie, qui s’est rapidement propagé aux toitures de l’ancienne maison du Conventionnel Saint-Just à Blérancourt, abritant la bibliothèque municipale, l’office du tourisme et un musée consacré au grand révolutionnaire, qui avait été rénové il y a seulement deux ans.

L’intervention rapide des pompiers a permis de juguler le sinistre dans la nuit, sans épargner pour autant de gros dégâts surtout pour les toitures et les combles abritant la médiathèque, totalement dévastée d’après M. Laplace, maire de Blérancourt. Le rez-de-chaussée avec l’Office du tourisme et le musée ont évidemment subi de gros dommages des eaux des lances à incendie. L’ensemble du bâtiment, s’il n’est pas complètement détruit, nécessite de grosses réparations qui imposeront au moins six mois de fermeture.

Cette belle maison typiquement soissonnaise du XVIII° siècle était une des rares demeures d’un personnage éminent de la Révolution française restée pratiquement intacte ; elle avait traversé difficilement plus de deux siècles et pu être finalement sauvée de l’usure du temps, grâce à l’exceptionnelle mobilisation des défenseurs du patrimoine et des historiens. Rachetée par la commune de Blérancourt au moment du bicentenaire de la Révolution de 1989, elle avait connu une renaissance spectaculaire, dont la cheville ouvrière a été l’Association de sauvegarde de la Maison de Saint-Just, créée et animée par notre collègue et ami Bernard Vinot de Chauny (Nous renvoyons à l’interview qu’il nous avait accordée en septembre 2011, sur le combat mené pour « La Renaissance de la maison de Saint-Just à Blérancourt », publiée dans le n° 125-126 de nos Annales Historiques Compiégnoises paru en avril dernier).

C’est évidemment un gros contretemps, qui nous ramène quelques années en arrière, mais nous pouvons espérer que les assurances, la mobilisation des pouvoirs publics, mais aussi de l’Association et du public, permettront bientôt de panser les plaies et de donner une seconde naissance à ce joyau du patrimoine national et local, devenu un espace culturel majeur de Blérancourt et de notre région. Nous vous tiendrons informés dès que possible de la situation et des besoins qu’elle nécessite, en espérant susciter l’intérêt de tous ceux qui sont attachés à cette demeure exceptionnelle.

Jacques BERNET, Président de la Société d’Histoire moderne et contemporaine de Compiègne, membre du bureau de l’Association de Sauvegarde de la Maison de Saint-Just à Blérancourt.

Vous pouvez contacter l’Association par le biais de la Mairie de Blérancourt, 02300 CHAUNY

Par Jacques Bernet, le 03/06/2012




>Revenir à la liste des articles<