Accueil -> Articles -> Lecture d'un article


Disparition de deux professeurs de philosophie du lycée Pierre d’Ailly : Marianne LAPEYRE de CABANES (1960-2018) Marc SCHMITTER (1946-2018)


La section de philosophie du Lycée Pierre d’Ailly de Compiègne a été bien éprouvée en ce mois d’avril 2018, avec la disparition presque concomitante de deux enseignants bien connus de l’établissement.

Disparue le 11 avril, à l’âge de 57 ans, Marianne Lapeyre de Cabanes née Brocheux, ancienne élève de l’ENSIF (Sèvres), agrégée de philosophie, enseignait en classe préparatoire littéraire depuis 1992. Elle avait adhéré à notre Société dès son arrivée à Compiègne. Elle était un professeur très écouté, particulièrement consciencieuse et estimée de ses élèves comme de ses collègues.

Décédé le 16 avril à l’hôpital de Lille, Marc Schmitter, ancien élève de l’ENS Ulm, aussi agrégé de philosophie, était arrivé au lycée Pierre d’Ailly à la rentrée de septembre 1973. Il y avait accompli l’essentiel de sa carrière, sauf ses deux dernières années au lycée Marie Curie de Nogent-sur-Oise, jusqu’à sa retraite en 2006, où il était resté à Compiègne. C’était un homme d’une grande culture, très attaché à sa mission d’enseignant, ne laissant personne indifférent dans la communauté éducative. L’ayant eu comme collègue pendant vingt ans, je me suis beaucoup enrichi intellectuellement à son contact, dans un domaine qui m’était forcément moins familier que l’histoire.

A leurs familles éprouvées, à leurs proches, notre société présente ses sincères condoléances.

Par Jacques BERNET, le 26/04/2018




>Revenir à la liste des articles<