Accueil -> Articles -> Lecture d'un article


Train touristique du Beauvaisis : La nouvelle voie métrique atteint la halte de Rotangy


Cet été 2018 aura été particulièrement laborieux et efficace pour l’équipe de bénévoles de l’Association MTVS qui reconstruit en voie métrique l’ancienne ligne de chemin de fer entre Crévecoeur-le-Grand et Saint-Omer-en-Chaussée, soit 12 km du ci-devant itinéraire à voie normale Beauvais-Amiens, abandonné depuis 1990.

1, 7 km de ligne avaient été posés et homologués, ouverts aux public, entre la gare de Crévecoeur et le PN de la RD 149 en 2017. La pose de voie a été activement poursuivie en 2018 sur environ 1, 5 km jusqu’à l’ancienne halte du village de Rotangy atteinte et dépassée le 5 septembre. L’équipe de bénévoles doit mettre en place dans les semaines qui viennent l’évitement de Rotangy, qui permettra de stationner les trains et de remettre la locomotive en tête du convoi venu de Crévecoeur pour le trajet de retour.

L’achèvement de ces travaux représente une première étape décisive pour la résurrection de cette ligne désormais à vocation touristique et historique. Lorsque ce nouveau tronçon sera parachevé et officiellement homologué, le train du Beauvaisis pourra connaître une première véritable exploitation touristique sur plus de 3 km (6 km aller-retour), soit un bon quart de l’itinéraire prévu. Il disposera de deux gares à Crévecoeur et à Rotangy, entre lesquelles circuleront les trains vapeur ou diesel sur un trajet bucolique en partie boisé, comportant une rampe escaladant le plateau jusqu’au PN de la RD 149 puis l’amorce de la descente vers la vallée du Thérain, avec le franchissement sous un pont de deux routes en viaduc et de trois PN, croisant 2 chemins ruraux et la départementale Beauvais-Crévecoeur.

Passé sous le pont en briques de Rotangy resté dans son jus, à proximité d’une ancienne chapelle, on découvre les premières maisons de ce village à l’habitat rural typique de l’Oise normande, en briques et torchis, sa charmante église en briques surmontée d’un haut clocher. A la sortie de la commune la ligne franchit la route en viaduc avant d’atteindre le village de Blicourt.

Si les trains de travaux et d’essai ont pu déjà franchir sans encombre la voie nouvelle dans son intégralité, il faudra attendre 2019 pour l’ouverture au public de la ligne Crévecoeur-Rotangy, qui sera néanmoins présentée aux visiteurs lors des journées européennes du patrimoine des 15 et 16 septembre prochains.

Par Jacques BERNET, le 12/09/2018




>Revenir à la liste des articles<