Accueil -> Articles -> Lecture d'un article


La future Cité Internationale de la Francophonie et l’UTC


Le château de Villers-Cotterêts a vocation à devenir, au terme d’une importante campagne de travaux, « Cité Internationale de la langue française ». Cette institution sera un lieu de référence en matière de création, d’innovation et de recherche sur la langue française. Elle conjuguera différentes activités, afin de décloisonner les approches, les regards et les disciplines, en rassemblant publics et professionnels : parcours muséographique sur la langue française et la francophonie, expositions temporaires, centre de formation au français, résidences d’artistes, de chercheurs et d’entrepreneurs.

Le processus de conception et de mise en œuvre du projet s’ancre dans le local en articulant les acteurs du territoire. Des synergies sont ainsi recherchées entre le Centre des Monuments Nationaux et l’Université de Technologie de Compiègne, compte tenu des spécificités de l’établissement universitaire compiégnois. Des pistes de coopération existent autour des enjeux et des technologies des langues et de l’éducation, dans le cadre du département Technologies et Sciences de l’Homme, le français langue étrangère et le laboratoire COSTECH : la question des parcours sensoriels, l’apprentissage du travail collaboratif autour de tables tactiles, la littératie numérique. – on sait en effet que le numérique permet classiquement de feuilleter un ouvrage, et plus fondamentalement de renouveler les pratiques scripturales, la lecture, voire formater les messages - Villers-Cotterêts devrait également s’animer comme lieu d’ouverture à la culture et à la langue française, lors de stages d’étudiants internationaux. Fin mars 2019, aucun mode de gestion entre institutions n’avait été encore prévu, ni dans les appels et évaluations de projets, ni dans la gestion de suivis des activités.

Avec son passé, son cadre exceptionnel, et la greffe d’un projet prestigieux, le site de Villers-Cotterêts peut s’avérer un merveilleux outil de développement local. Nous étions nombreux, ce samedi 6 avril à Compiègne, lors de la conférence d’Alain Arnaud, à nous interroger sur les opportunités et les potentialités de la geste présidentielle.

Par Alain J.M. BERNARD, le 11/04/2019




>Revenir à la liste des articles<